LE VOLCAN KAWAH IJEN, INDONESIE

Hello, je reviens pour vous parler de la troisième étape de notre trip : le volcan Kawah Ijen ! Avant celui-ci nous avons fait le volcan Bromo, d’ailleurs j’ai écris un article sur cette première expérience sur un volcan pour moi > ici.

Nous avons quitté le village de Cemoro Lawang direction Probolingo à 8h30 de la même façon qu’à l’aller, nous avons payé un peu plus cher le bus en direction de la gare routière car nous n’avons pas souhaité attendre qu’il soit plein : 70 000 rp contre 35 000 rp / 4€20 contre 2€10. Le train en direction de Banyuwangi, point de départ pour le mont Ijen, était à 11H, il ne fallait pas trainer. Nous avons payé 7€ par personne le train en classe business, il ne restait que ces places, il ne faut pas s’attendre aux classes business que l’on a l’habitude de voir, c’est une économique avec un peu plus de place.

Nous arrivons avec 4h de train à la gare de Karengasem à Banyuwangi, notre homestay se trouvait quasiment devant. Dormitory homestay était au prix de 50 0000 rp / 3€ la chambre pour deux. Ils sont très gentils et vous aident dans toutes vos démarches sur place.

Les prix des tours sont autour de 350 000rp /21€ par personne, pour nous il était hors de question de payer ce moment sachant que l’on souhaitait faire les choses à moindre coût et par nous même. Nous nous sommes d’abord dirigé sur un taxi pour négocier, nous l’avons bien négocier d’ailleurs 200 000 rp / 12€ par personnes pour nous emmener jusqu’au début de la randonnée (1H30 de route) + les masques à gaz (indispensable avec les remontés du souffre), l’entrée du lieu (100 000 rp / 6€) et le retour à notre auberge, c’est un bon prix !

DSC09864

Cependant, le propriétaire de notre auberge est venu accosté mon copain, l’homme parlait extrêmement bien anglais. Il nous a proposé un prix « imbattable », 200 000 rp // 12€ par personne pour l’aller/retour à l’auberge, le masque à gaz, « un guide », l’entrée du parc naturel, le petit déjeuner puis le trajet jusqu’au ferry pour rejoindre Bali ainsi que les tickets ! Autant vous dire que c’était l’affaire du moment, pour ce prix il faut être 6 mais je vous assure que ce n’est pas difficile à trouver.

Pour rejoindre le volcan, nous quittons l’auberge aux alentours de 00H30, après 1h30 de route nous arrivons à l’entrée du parc naturel, il fait déjà beaucoup plus frais, pensez à être couvert. Nous avons attendu 45 min pour avoir nos masques à gaz, pas très cool car cette attente nous a presque couté la vue sur les blue fire, j’y reviendrai.

On fini par nous présenter 3 guides, pour 45 personnes, qui nous indiquent qu’il faut les suivre, là, on déchante. Nous prenons la décision de rentrer avec eux et de tracer notre chemin, le groupe rassemblait des personnes de niveaux différents avec des envies différentes, très peu sont restés avec le guide à mon avis.

Pour grimper c’est toujours tout droit, il n’y a pas plusieurs sentiers vous ne pouvez pas vous perdre.

La première moitié du sentier est raide, très raide, quasiment aucun plat. Le meilleur conseil que je peux donner c’est de ne pas s’arrêter, c’est pas facile mais si vous vous arrêtez une fois vous aurez beaucoup de mal à reprendre.

La deuxième partie est au départ encore plus raide mais vous arrivez vite sur du plat, en revanche le souffre commencent à être irrespirable, c’est le moment de mettre votre masque à gaz. J’ai eu du mal à me faire au masque, la respiration est beaucoup plus compliquée et vous ressentez d’autant plus la difficulté.

Une fois arrivé en haut du cratère, il faut le descendre, toujours à l’aide de vos lampes frontales pour aller admirer les blue fire, ce sont de grandes flammes bleues dû au souffre et à la chaleur. La descente m’a semblé vraiment rude, déjà parce que je ne suis pas très grande et les rochers hauts ne m’ont pas aidé et aussi parce que je ne suis pas très à l’aise sur les descentes étroites surtout quand il y énormément de monde qui monte et descend. C’est le point négatif, beaucoup de monde à la queue leuleu pour descendre et surtout pas toujours très responsable, la descente est étroite, la chute arrive vite et certain sont prêts à tout. Attention aux éboulements de pierres, mieux vaut être trop prudent que pas assez.

Arrivé en bas, vous pouvez admirer les blue fire, étant partis trop tard nous n’en avons vu que deux/trois pas très grandes.

A peine arrivé qu’il faut faire le chemin retour, beaucoup plus simple la remonté, il devait être 4h du matin, direction le levé du soleil sur le cratère. Une fois en haut, nous nous sommes posés sur un côté de la crête sans trop de touristes. La vue sur le lac d’acide sulfurique et les remontés de souffre étaient magnifiques, l’un des plus beaux paysages que j’ai vu jusqu’à présent. C’est inédit d’avoir la chance de vivre ça, vraiment.

Une fois le soleil levé, déjà l’heure de redescendre aux alentours de 6h du matin, nous avons mis 40 min à redescendre sachant que nous avons fait la totalité en courant, beaucoup plus simple avec les pentes, bon j’avoue, il faut être prêt à faire votre footing après 48h sans dormir, mais ça se fait.

Nous avons fait le choix d’enchainer les deux volcans et donc de ne quasiment pas dormir malgré les randonnées et les timings serrés, beaucoup décident de faire un jour de repos entre les deux, je vous conseil de le faire si vous n’avez jamais fait de randonnée, ou si vous n’êtes pas du tout, du tout sportif car on a eu du mal à se remettre de la fatigue accumulée et de petites courbatures.

De retour à Banyuwangi à 8h15, nous allons manger un petit-déjeuner compris dans le tour ! Suffisemment copieux, nous avons pris les pancakes. 9h, il est temps de partir au port Banyuwangi, direction le port de Gilimanuk à Bali.

 

Unknown-1Unknown-2Unknown-3Unknown-4UnknownDSC09779

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s