POSITIVER ET ÊTRE OPTIMISTE

Après quelques jours dans le sud de la France et une petite prise de conscience, j’ai pensé qu’il serait intéressant d’aborder le sujet du bonheur.

Le bonheur est tellement subjectif, chacun a celui qui lui correspond, pourtant, c’est quelque chose dont tout le monde est à la recherche presque constamment. Aujourd’hui , je vais parler d’une des facettes du bonheur, une des clés. Evidemment, chacun l’interprétera à sa sauce, mais il me semble important d’en parler.


LE BONHEUR, C’EST QUOI ?


C’est une bonne question, il n’y pas de définition universelle du bonheur, mais on peut globalement dire que c’est le sentiment d’accomplissement personnel qui nous rend heureux.

Regardez-vous, regardez autour de vous, combien de personnes sont réellement heureuses, et selon vous, pourquoi ne le sont-elles pas complètement ?

Il n’y a pas de recette miracle, mais je pense que le bonheur, la joie, l’amour peuvent être provoqués par une attitude positive et un optimisme au travers de chaque situation.

J’ai écrit un article sur « se donner les moyens« , je pense que c’est une des étapes indispensables pour s’épanouir, je vous conseille d’aller le lire si, vous aussi, vous avez parfois des craintes de vivre vos rêves ou de tous simplement atteindre vos objectifs.


POSITIVER ET ÊTRE OPTIMISTE


On peut penser que ces deux mots veulent dire la même chose, mais pour moi c’est deux choses bien différentes.


POSITIVER


LRG_DSC08762

On a tous des périodes difficiles, on passe tous par des semaines où tout va mal et l’accumulation peut faire de petites choses de grands drames. On devient nerveux, triste, parfois on pleure, bref c’est pas facile. A ce moment, même si on n’en a pas toujours conscience, deux choix s’offrent à nous. Le premier, se renfermer sur soi même ou appeler la terre entière pour crier son malheur. Je ne dis pas qu’il ne faut pas se confier ou demander de l’aide à des moments comme ça, loin de là, mais il faut savoir aussi voir plus loin que son malheur. Le deuxième est de se forcer à voir plus loin, continuer sa vie, à sortir, faire des choses qui vous font habituellement plaisir, ne pas se laisser aller. Manger au resto, aller voir des amis, rapprocher vous de votre famille, faites du sport, manger ce qu’il vous plait, c’est autant de moments où vous ne penserez pas à ce qui ne va pas et qui vous permettront d’aller de l’avant.

Autre chose, si vous ne faites que ressasser vous n’irez jamais mieux, repenser éternellement à ce qui ne va pas vous conduira à être malheureux et vous le ferez ressentir à votre entourage qui par procuration le sera aussi !

Tous les moments où vous vous enfermez dans votre chambre à pleurer, où vous ne sortez pas avec vos amis, où vous ne profitez pas de ce qui vous entour, sont des moments perdu. Vous ne pouvez pas aller en arrière mais vous pouvez aller de l’avant. Il est mieux de sourire que de pleurer des heures.

On à tous de bonnes raisons de ne pas aller bien à des moments et d’être entouré, mais le travail pour aller mieux est individuel, les gens peuvent vous changer les idées mais c’est dans votre tête que cela se passe, il faut en prendre conscience !


ÊTRE OPTIMISTE


LRG_DSC08953

Quant à l’optimisme, je pense qu’il s’agit plus d’un état d’esprit, voir la vie du bon côté, penser qu’il y a toujours des solutions, c’est clairement une façon de vivre. C’est quelque chose qui peut paraitre difficile à faire et je sais que c’est le problème la plupart du temps, mais je pense sincèrement que c’est l’une des clés de l’épanouissement. On rêve de plusieurs choses mais on ne pourra jamais tout faire, mais c’est un fait et ce n’est pas grave ! On a pas fait tout ce que l’on souhaitait faire dans la vie, d’accord, mais il faut relativiser, il faut voir ce que l’on a, pas ce que l’on a pas, voir nos possibilités pas ce qui n’est pas dans nos capacités.

Vous ne pouvez pas baisser les bras sans même savoir ce qui peut être possible. C’est bien plus facile de parler du négatif ou de faire des conclusions sur le futur, que de croire à ce qui est réalisable (on revient toujours sur mon article se donner les moyens).

Je suis persuadée que l‘optimisme rend heureux, car l’optimisme permet d’aller plus loin, il donne l’espoir, la motivation et le dévouement nécessaire pour être heureux.

***

LRG_DSC08757

Je traverse une période compliquée actuellement et c’est loin d’être simple. Mais j’ai réalisé que je ne pouvais pas me morfondre. Oui, ça ne va pas de tous les côtés, oui c’est pas facile, mais je vais réussir à y arriver, à chaque problème sa solution. Je ne peux plus/pas me renfermer et ressasser.

Il faut savoir être patient, au bout du tunnel il y a toujours la lumière, et parfois le tunnel est plus long. On arrive toujours à ses fins un jour ou l’autre, on trouve toujours des solutions quand on le veut vraiment. La peur, les déceptions et les embuches sont nombreuses, mais c’est à vous de provoquer votre destin car personne ne le fera à votre place. Ces obstacles de votre vie vont vous permettre de savourer d’autant plus les moments positifs et d’en créer de nouveaux.

Alors, non, on ne vit pas dans le monde des bisounours, vous aurez toujours de mauvaises journées, de mauvaises nouvelles, mais ce qui compte c’est de savoir remonter et aller de l’avant.

Si vous avez vos astuces pour voir les choses du bon côté n’hésitez pas à mettre un petit commentaire. J’ai l’intention de donner mes astuces pour les jours où ça ne va pas. Ça vous dit ?

 

 

 

 

Publicités

10 commentaires sur “POSITIVER ET ÊTRE OPTIMISTE

  1. Positiver et toujours essayer de voir le bon côté même si on en a pas envie. Je prends souventi cet exemple : nous avons la chance d avoir un toit au dessus de notre tête, de pouvoir manger à notre faim, d être aimé et soutenu par les siens. Combien n ont pas cette chance ? Il suffit aussi parfois de regarder autour de soi et le sourire d une personne, un bonjour, une scène peut mettre du baume au coeur.

    J'aime

  2. J’ai hâte de lire ton article pour les jours où rien ne va!
    Je suis d’accord avec toi à 100%! Je met en place depuis deux ans des techniques de développement personnel car j’ai tendance à faire un monde de rien du tout et à me focaliser sur le passé!
    Mais bon GO ON!

    J'aime

  3. Un article vraiment très intéressant 🙂 Je suis totalement d’accord avec toi! Pour ma part, quand rien ne va, je réfléchis aux bonnes choses qui pourraient m’arriver dans la vie, à ce que j’aime faire, aux gens que j’aime, enfin bref, j’essaie de positiver et de ne pas me laisser aller face à une mauvaise passe 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s